Paris 8, un réseau de parfumeries solidaire & engagé

PARIS 8 SOUTIENT LE CHALLENGE "4GIRLS 4DAYS 0EMISSION"

Il s’agit du premier record mondial effectué par des femmes dans une voiture électrique.

Leur objectif est de traverser l'Europe de Nordkapp (Norvège) à Tarifa (Espagne) en moins de 4 jours en véhicule 100% électrique. Cette tentative est organisée par une jeune start-up luxemboureoise: Le Car'tell et sera réalisée dans un modèle TESLA S. L'équipe se compose de 4 jeunes femmes audacieuses et avides d’aventures : Marie Guerre, Sascha Bloemhoff, Sandra Heinisch et Paule Kiénert.

À minuit précise, le 9 juin à Nordkapp, en Norvège, les 4 filles conduiront en se relayant, sans arrêt jusqu’à Tarifa en Espagne, où elles prévoient d’arriver avant minuit le 12 juin, soit 96 heures ou 4 jours après leur départ.

La distance totale parcourue sera de 6200 kilomètres traversant 7 pays (Norvège, Suède, Danemark, Allemagne, Luxembourg, France et Espagne), la plus longue distance jamais effectuée en moins de 96 heures dans une voiture électrique. Au total, elles s’arrêteront 22 fois pour recharger les batteries de leur TESLA pour un temps de chargement total de 18 heures.

Elles économiseront 2 tonnes de CO2 par rapport au même voyage dans une voiture à essence. Cela équivaut à la puissance d'absorption de CO2 de 100 arbres sur 1 an.

Leur motivation ?

Le but de cette tentative est d'ouvrir les esprits et de prouver qu'une voiture électrique peut remplacer l’essence ou le diesel de votre voiture quotidienne même lors de longs voyages routiers. Ces 4 filles montrent au monde qu'elles n'ont pas peur de «manquer de jus». Il est possible pour tous, de traverser l'Europe, avec une empreinte carbone minimale.

Pour en savoir plus : http://www.4girls4days.com/

Un défi 100% girly

Les femmes sont généralement plus ouvertes au changement et plus dévouées à la préservation de notre planète. Contrairement aux idées reçues, elles restent pour le moins très intéressées par le domaine de l’automobile. C'est pourquoi ce record est tenté par une équipe de conduite féminine. Il rend le record unique et porte beaucoup plus de charme.

 

L’ENGAGEMENT DE PARIS 8

En tant que porte-parole de la Beauté des femmes, Paris 8 s’engage envers des associations vouées à défendre les droits des femmes.

L’engagement de Paris 8 auprès de l’association « Femmes développement » est apparu comme une véritable évidence. En tant que porte-parole de la Beauté des femmes, comment ne pas soutenir cette organisation dont la vocation est de préserver la condition des femmes les plus démunies en les dotant d’accès à l’eau, à l’éducation et aux micro-crédits.

Défendre la place des femmes, leur droit à s’épanouir et à s’affirmer dans la société, leur droit à la dignité sont des valeurs que Paris 8 souhaite défendre par-dessus tout.

Aujourd’hui Paris 8 est fier de poursuivre cette formidable trame de solidarité et souhaite sensibiliser ses clientes à la situation de ces Africaines par le biais d’opérations telles que le partenariat avec Femmes Développement. Chaque année Paris 8 soutient le Gala de Charité organisé par Luisella Moreschi en maquillant les artistes présents lors de la soirée et offrant des lots prestigieux à la tombola qui permet de récolter des fonds.

FEMMES DÉVELOPPEMENT

Femmes développement a été fondée en 2004, elle est née de la rencontre entre Luisella Moreschi, l’Abbé Pierre, et un prêtre rwandais au Luxembourg. Ces derniers se sont fixés comme objectif de s’engager auprès des familles les plus démunies et plus spécifiquement auprès des veuves et orphelins victimes du génocide Rwandais en 1994.

Après le génocide, et parmi les survivants, 70% de femmes étaient sans abri, sans travail, sans argent. Elles ont dû, et à ce jour encore, elles doivent se battre pour sortir de la misère, pour survivre et nourrir les enfants. Il faut donc venir en aide et les former, leur apprendre ainsi à s’autogérer, à retrouver leur dignité. La devise de l’Abbé Pierre qui sera également la devise de l’association est la suivante : « Qui aide une femme aide la société. Qui aide un homme aide un individu ».

AUTRES ENGAGEMENTS

2015 : Solaires et Solidaires avec KISANY

L’Histoire commence par une rencontre entre Paris 8 et la célèbre marque de cosmétiques Sisley au sujet de la Solidarité et de l’Engagement humanitaire au service des femmes africaines issues de régions dévastées par la guerre civile. En effet, chacun réalise qu’ils sont respectivement engagés pour la même cause. Un seul but les anime : rendre la vie meilleure à ces femmes et ces enfants frappés par l’Histoire.

AGIR ENSEMBLE, des ateliers de Goma aux parfumeries Paris 8.

Cet été-là, les brodeuses Kisany ont réalisé de magnifiques trousses en lin belge et aux broderies positives. Cette dernière sera offerte à toutes les clientes Sisley à l’achat des nouveautés solaires de la marque. Ce très beau projet humanitaire leur assure un travail pendant 4 mois, des revenus équitables et de nouvelles raisons d’espérer en l’avenir.

Bien plus qu’une trousse, elle est le symbole et le fruit d’un beau message plein d’espoir. « SHARE SMILE » : le message qui y rayonne améliore la vie difficile des femmes en République Démocratique du Congo.
Afin d’aller encore plus loin dans cette initiative, Paris 8 a fait la commande spéciale auprès des ateliers KISANY de magnifiques KIKOI. Ces draps de bains ont été vendues exclusivement dans toutes les parfumeries Paris 8 au prix de vente de 65€ dont l’intégralité des bénéfices seront intégralement versés au profit de l’ONG Luxembourgeoise « Femmes Développement ».

KISANY


Pour l’amélioration des conditions de vies des femmes africaines.

Au départ, spet brodeuses, sept femmes courageuses décident de remonter leur atelier anéanti par le volcan Nyiragongo alors que la région est déjà dévastée par la Guerre civile au Congo. Cet élan et cette énergie, elles les trouvent grâce à Nicole Esselen, une belge installée à Goma depuis 1997 et touchée par la détresse de ces femmes.

Elle remonte ainsi l’atelier et implique Isabelle Degryse, une amie créatrice en Belgique qui accepte de son talent au service du projet : assurer des conditions de vie décentes aux femmes de Goma en leur confiant à broder des créations raffinées « designed in Belgium ». Aujourd’hui près de 1000 pièces sont brodées chaque année, 100 brodeuses au Congo et Rwanda, et des ventes à travers toute l’Europe.

Un travail qui permet aux femmes de renouer avec leur dignité et de revivre